Le haut potentiel chez l’adulte

Haut potentiel intellectuel (HPI), zèbre, surefficience intellectuelle, surdoué, quel est le sens qui se cache derrière ces termes ? Le haut potentiel intellectuel concernerait 2% de la population. Il implique notamment un fonctionnement différent dans la manière de penser et de ressentir.

Sur le plan cognitif, le haut potentiel intellectuel se caractérise par la présence d’une pensée en arborescence, qui est très différente de la pensée linéaire (analytique) qui est dominante dans notre culture. Le cerveau droit est privilégié chez le haut potentiel intellectuel. Le cerveau droit est le siège de l’intuition, de la pensée en image, de la pensée créative et divergente qui ne se réfère pas seulement au déjà-vu.

Sur le plan psychoaffectif, une personne HPI présente une hypersensibilité émotionnelle et sensorielle. On parle aussi d’hyperréceptivité émotionnelle et d’hyperesthésie.

Comment savoir si l’on est un adulte avec un haut potentiel ?

Différents signes peuvent vous permettre de savoir si vous avez un haut potentiel tels que :

  • Une grande curiosité et une certaine rapidité à traiter l’information ;
  • Une pensée en arborescence ;
  • Une vision des choses assez globale avec une pensée en ramification ;
  • Un besoin de sens ;
  • Également un besoin de compréhension ;
  • Une grande sensibilité, un sentiment de décalage avec les autres qui peut amener des troubles de l’estime de soi et de la confiance en soi ;
  • De la créativité et de l’imagination ;
  • Un fort besoin de connexion à la transcendance ;
  • Un sens de l’esthétisme, un goût de l’harmonieux et du beau.

Pour en avoir le cœur net : établir un diagnostic

Le diagnostic commence souvent par la passation d’un test de QI. À partir d’un QI supérieur à 130, on parle de haut potentiel intellectuel. Pour certains auteurs, le QI n’est pas révélateur du HPI car il ne mesure un certain type d’intelligence, essentiellement logico-mathématique.

Certains auteurs considèrent qu’un score supérieur à 130 dans un seul des substests suffit à diagnostiquer le haut potentiel intellectuel.

Enfin, il y a aussi des professionnels qui ont mis en place des diagnostics exempts de tests de QI.

En tout état de cause, il est nécessaire de contacter un psychologue spécialisé et formé à la passation des tests. Il est aussi important de considérer que ce n’est pas le QI seul qui fait le diagnostic de haut potentiel intellectuel. Le paramètre émotionnel lié au contexte de passation peut complètement fausser les résultats. Le professionnel aura à lire entre les lignes pour confirmer ou non la présence d’HPI. 

Ainsi, la détection d’un haut potentiel peut être un parcours plus ou moins long qui concerne l’enfant pour l’adulte.

Je ne suis pas haut potentiel, qui suis-je ? 

Quand le diagnostic de haut potentiel intellectuel n’est pas confirmé, il est possible que cela représente une grande déception. Ce résultat peut être interprété comme un échec quant à la compréhension de soi. Mais également rompre l’accès à un potentiel groupe d’appartenance. 

Ces réactions sont naturelles mais soulèvent le besoin de mieux se comprendre, l’accompagnement d’un psychothérapeute peut permettre d’accéder à certaines réponses.

Quel accompagnement pour un haut potentiel ?

Le diagnostic permet souvent d’apporter de l’apaisement, il apporte du sens aux expériences vécues et est un moyen d’envisager plus sereinement son existence. Chez l’enfant ou chez l’adulte, ce bilan permettra une meilleure adaptation et compréhension de l’environnement aux besoins.

Un accompagnement psychothérapeutique peut être ensuite indiqué afin de mieux apprivoiser cette spécificité, notamment sur le plan affectif et émotionnel.

Les groupes de parole entre zèbres sont aussi une solution à envisager pour sortir du sentiment d’isolement souvent ressenti par les HPI.

Toutes les techniques de réduction du stress sont à encourager car l’hypersensibilité inhérente aux HPI les rend particulièrement vulnérables au stress.

La méditation est, bien sûr, fortement préconisée. Le neurofeedback dynamique et la méthode Tomatis, de par leur action harmonisante sur le système nerveux, sont également des solutions pertinentes à proposer. Vous pouvez en découvrir un peu plus sur ces méthodes directement sur mon site internet !

Quoi qu’il en soit l’accompagnement sur-mesure d’un psychothérapeute vous permettra d’obtenir des outils propres à vos besoins. 

Si vous avez la moindre question, vous pouvez me contacter directement grâce au formulaire de contact ! Vous pouvez également me suivre sur Instagram et Facebook. Basée au Mans, je vous propose des consultations sur rendez-vous. 

En attendant le prochain article, n’hésitez pas à consulter les anciens directement dans la partie blog de mon site. Vous retrouverez de nombreux sujets tels que : les blessures émotionnelles, l’hypersensibilité, le burn-out émotionnel ou encore les troubles du sommeil ou les croyances limitantes.

Leave a reply